Journée nationale de jeûne et de soutien à la Campagne nationale Moose Hide

Aujourd’hui se tient à Ottawa le 3e rassemblement annuel de la Journée nationale de jeûne et de soutien à la Campagne nationale Moose Hide. Cet événement réunit des députés, des sénateurs, des dirigeants autochtones, des chefs de file en matière de services, des philanthropes, des dirigeants communautaires, des fonctionnaires et d’autres invités.

(c) Martin Lipman/SOI Foundation

Pendant l’étape 2, nous avons eu la chance de recevoir l’ambassadrice des jeunes Raven Lacerte, fière membre de la Première nation de Carrier, dans le nord de la Colombie-Britannique, et du clan Grizzly Bear. Elle est cofondatrice et ambassadrice jeunesse de la Campagne Moose Hide, un mouvement populaire d’hommes et de garçons autochtones et non autochtones qui s’élèvent contre la violence faite aux femmes et aux enfants.

Alors que les dirigeants, les politiciens et les membres de la communauté se réunissent à Ottawa aujourd’hui, nous avons pensé qu’il était approprié de partager une vidéo de Raven expliquant, dans ses propres mots, les raisons pour lesquelles la violence faite aux femmes et aux enfants mérite notre attention continue.

En partageant son histoire et en expliquant l’importance du port de l’épinglette, elle a su convaincre de nombreux anciens participants de C3 de s’impliquer dans la campagne et de passer le mot.

Alex Cuba, auteur-compositeur-interprète de l’étape 2, a partagé la Campagne Moose Hide avec des milliers de personnes lors de ses concerts. Voici une photo de lui portant son épinglette sur le tapis rouge des Prix Grammy, au Madison Square Garden.

Khairunnisa (Inda) Intiar, de l’étape 3, a remarqué l’épingle en peau d’orignal sur une autre personne : Krysta Cowling, qui a remporté un prix « Femme de mérite » du YWCA de Moncton, dans la catégorie Défense des droits des jeunes femmes.