Un an plus tard – Réflexions de Dominique Normand

Dominique Normand, étape 5, est une artiste métisse de descendance malécite des Laurentides. Enrichie de sa propre expérience depuis 2008 au sein des communautés Cree de la Baie James et sur le terrain, elle devient témoin de l'harmonie enlacée de toutes nos relations, une porte-parole portant un appareil photo, armée d'un pinceau. Ici, elle explique dans ses propres mots et à travers sa ‘Série Fogo’ comment l’étape 5 de Canada C3 a eu une influence sur sa pratique artistique.

Il y a tellement à dire sur l’expérience Canada C3: Un projet humain, monumental, transformateur.

Il m’a fallu un certain temps pour comprendre et mesurer les effets de l’expédition sur ma vie en tant qu’être humain et en tant qu’artiste. Les réponses sont venues à travers mon travail, un tableau à la fois, révélant des secrets dont je n’étais pas encore au courant: chagrin, tristesse, émerveillement, exaspération, colère, compassion et bien plus encore. En français, le mot co-naissance signifie naître de nouveau grâce a des nouvelles connaissances.

(c) Jackie Dives/SOI Foundation

L’expérience Canada C3 a fait jaillir chez moi, un flot d’observations et une aspiration à réactualiser la poésie des lieux visités. L’écho des récits et témoignages recueillis lors des rencontres avec les participants autochtones et membres des communautés Inuites, ont entraîné un questionnement et une prise de conscience sur la face cachée de l’histoire du Canada. Mettant en lumière les lacunes et injustices face au sort des premières nations, nos échanges ont fait surgir l’aspiration à faciliter des solutions pour mettre en lumière ces considérations.

« Drowning on Land » by Dominique Normand

Privilégiée d’avoir pu venir à la rencontre du pays par le littoral comme l’on fait les premiers découvreurs Européens, et vivre l’accueil exceptionnel de habitants de la Côte, je ne pouvais que mieux ressentir le drame et la nature de la situation.

Sous la ligne d’horizon, dans le monde du dessous, la mémoire et les traces de notre passage s’animent en arabesques bio-luminescentes au passage des êtres sous marins, s’accrochent a des pans de diamants de glaces aux reflets chatoyants, s’imprégnant de bribes d’histoires et de témoignages émouvants. La mer, la côte, le vent, se souviennent.

« The Underworld » by Dominique Normand

« Contact » by Dominique Normand

« Icebears » by Dominique Normand

Les glaces fondent, le cortège d’Icebergs qui défilent et basculent sous le regard des participants stupéfaits. Paradoxe, tant de beauté et de drame s’entrechoquent.

Il m’a fallu 6 longs mois d’incubation pour mettre au monde les premières esquisses peintes, et enfin inscrire dans la matière, l’aboutissement des réflexions et prises de consciences accumulées au cours de cette expédition qui a marqué mon existence.

27 Oeuvres en peinture pour exprimer les contrastes, les prises de conscience. Cette production avait pour objectif de dévoiler la face cachée du monde du dessous. Tel un Iceberg dont on ne perçoit que la pointe, j’ai voulu m’immerger sous l’horizon des concepts établis pour mieux saisir la totalité de ceux ci. Dans la foulée du projet de la Série Fogo, j’ai réalisé un espace imaginaire où se font face des réalités possibles flottant entre deux mondes.

Cette nouvelle collection d’œuvres exprime également la reconnaissance d’avoir pu créer des liens avec les peuples du Nord qui nous ont accueillis avec générosité et fierté, et permet une meilleure compréhension des enjeux environnementaux, l’incomparable beauté du Nord canadien.

« Connection » by Dominique Normand

L’oeuvre se déploie en juxtaposant les contrastes, les évidences éclairées et l’inconnu révélé par mon imaginaire. Ce qui se trouve de l’autre côté des choses, qui se découvre par la rencontre et la curiosité est mis en lumière, un pont qui facilite le passage de la connaissance de l’autre, une passerelle vers l’inconnu.

Mettant en lumière les lacunes et injustices face au sort des premières nations, nos échanges ont nourrit l’aspiration à concevoir des solutions pour dénoncer ces aberrations. Refaire l’histoire, faire éclater les mensonges et passer le bâton de parole afin de se mettre à jour sur la situation actuelle véritable des Autochtones à travers le Canada.

Je suis fière de participer en temps qu’artiste, à la mission de Canada C3, d’éduquer la population Canadienne, par des conférences, ateliers, projets, formations, documents et créations artistiques ainsi qu’un fort plan de communication.


L’AVENTURE CONTINUE
Je suis invitée à participer à un camp artistique sur l’ile de Stradbroke au large de la ville de Gold Coast, en Australie. Il s’agit d’une convergence artistique où une vingtaine d’artistes aborigènes, et mentors sont invités à prendre part à différentes activités d’expérimentation, de créations, et discussions.

Par cette opportunité de résidence artistique unique en son genre, je compte explorer de nouvelles techniques proposées par l’artiste mentor invité, explorer l’art par l’installation et la performance en contexte naturel, bénéficier des échanges entre artistes indigènes et ainsi mieux comprendre leurs défis, leurs moyens d’expression, leur valeurs et leur moeurs, les dynamiques que ceux ci vivent face au racisme et à l’exclusion. Je pourrai partager mon expérience au sein du C3 et faire ainsi échanger sur nos similitudes et nos différences.

Pour apprendre plus sur Dominique Normand et ses œuvres visitez son site web