Prince Rupert

  • Colombie-Britannique

En début de journée, nous avons visité l’écloserie piscicole Oldfield Creek, une organisation qui travaille à rétablir et à soutenir la population locale de saumon. Nous avons appris à propos de l’anatomie et la physiologie de saumon ainsi que la flore de la région de Prince Rupert. Par hasard, une école d’immersion française était à l’écloserie au même moment, donnant ainsi l’occasion à nos membres anglophones de renouer avec la langue de Molière. Puis, quelques-uns de nos participants sont retournés au navire pour donner des entrevues à l’émission Open Connection, diffusée sur les ondes de Cable 7, une chaîne du nord de la C.-B. Nous en avons beaucoup appris sur la région de Prince-Rupert grâce à Robert Pictou, le charmant animateur de ce talk-show. En après-midi, nous avons fait une randonnée sur la superbe piste de Butze Rapids. La région, qui fait partie de l’écozone maritime du Pacifique, est ponctuée de forêts pluviales. Dans ce riche écosystème, nous avons eu la chance d’observer des thuyas immenses, une foule de champignons sauvages et même un pic à poitrine rouge. Pendant ce temps, d’autres participants de Canada C3 se sont rendus à la North Coast Transition Society, un organisme qui lutte contre la violence familiale ; ils en ont profité pour leur parler des veilles pour les femmes et filles disparues ou assassinées, auxquelles Canada C3 participera le 4 octobre en compagnie de nombreuses organisations canadiennes. Notre équipe pédagogique n’a pas chômé non plus hier en se rendant dans deux écoles : l’école primaire Pineview et l’école secondaire Charles Hays. Nous sommes fiers d’avoir eu la chance de découvrir les différentes facettes de Prince-Rupert, et nous remercions ceux et celles qui nous y ont accueillis à bras ouverts.