Le navire

Le navire Canada C3

Le navire choisi pour le projet est un brise-glace de 67 mètres (220 pieds) de recherche battant pavillon canadien. Ce navire, qui a fièrement servi pour la Garde côtière canadienne, est doté de la plus récente technologie satellite pour rester en contact avec l’ensemble du pays et le monde entier. Tous les Canadiens et Canadiennes pourront ainsi participer virtuellement à l’expédition. Ce navire est équipé d’une flotte de bateaux pneumatiques, d’outils de navigation perfectionnés, d’instruments et laboratoires de recherche, de plusieurs salons détente, et d’une salle d’observation au pont supérieur. Il est est conçu pour transporter des passagers dans des régions isolées.

Le Salon du patrimoine Downie/Wenjack

Le salon de patrimoine Canada C3

Le navire de Canada C3 comporte un Salon du patrimoine. Cette salle a été créée à titre de « safe space » pour discuter de réconciliation et de « réconcili-ACTION » dans le cadre de l’expédition Canada C3. C’est Morley Googoo, chef régional de l’Assemblée des Premières Nations pour la Nouvelle-Écosse, qui a eu l’idée d’une telle salle; collaborant avec le Fonds Downie/Wenjack, il a lancé un appel à l’action pour que soient ménagés des espaces propices à la réconciliation.

Visées : Le Salon du patrimoine est pour tout le monde : il est à vous, à moi, à nous tous. C’est un lieu qui favorise la célébration de cérémonies et qui contribue à façonner le protocole de Canada C3. Il vise à fournir un espace pour pratiquer des cérémonies, lire, réfléchir, discuter, prodiguer ou recevoir des conseils, ou entreprendre ou poursuivre un processus de guérison. C’est aussi un endroit pour partager ses réflexions sur la réconciliation de différentes manières. Les conversations qui s’engagent ici ne sont pas toujours faciles; des expériences et des points de vue variés influencent l’interprétation et la compréhension de la réconciliation.

Ressources : Le Salon du patrimoine renferme plusieurs ressources pour stimuler la discussion et l’apprentissage, notamment une bibliothèque remplie de livres, de magazines, de livres de coloriage pour adultes (avec feutres et crayons de couleur), de bandes dessinées, de jeux et d’instruments de musique (y compris un tambour). Ces objets reflètent la diversité de l’histoire et de la culture des Premières Nations, des Inuits et des Métis. Le Salon comprend également des œuvres d’artistes autochtones de l’ensemble de l’île de la Tortue (c’est-à-dire de chaque province et territoire).

Exposition d’objets de cérémonie : Le Salon du patrimoine contient des vitrines derrière lesquelles s’affiche une belle collection d’objets rituels des Premières Nations, des Inuits et des Métis.